Comment migrer son site WordPress vers un nouvel hébergeur web ?

  • Home
  • Blog
  • Comment migrer son site WordPress vers un nouvel hébergeur web ?
Mai 5, 2019

Migrer votre site web vers un nouvel hébergeur peut être une expérience fastidieuse et stressante, mais il n’est pas nécessaire que cela le soit.

De nombreuses personnes sont contraintes de changer d’hébergeur notamment pour des problèmes avec leur fournisseur actuel. Mais trop souvent, la migration vers un hébergeur plus fiable est retardée à plusieurs reprises de peur de faire une erreur et d’endommager le ou les sites.

Pour contourner le problème, elles paieront un professionnel pour déplacer leurs sites, trouveront un nouvel hébergeur qui offre le service dans le cadre d’un forfait d’hébergement web spécifique, ou choisiront la troisième option, qui est de le faire elles même.

Si vous passez un peu de temps à préparer votre propre site web, la migration n’est pas un problème. Il peut s’agir d’un projet très simple s’il est abordé correctement et peut facilement être annulé en cas de problème.

Passons en revue les étapes nécessaires pour déplacer votre site web WordPress vers un nouvel hébergeur, mais avant que nous ne commencions à vous montrer comment vous pouvez migrer votre site, veuillez garder à l’esprit que de nombreuses sociétés telles que WORTHY HOST peuvent migrer votre site pour vous. Par conséquent, si vous venez d’acheter un nouvel hébergement web et souhaitez déplacer votre site, contactez votre nouvel hébergeur web pour vérifier si celui-ci propose la migration gratuite.

Étape 1 : Sauvegarder les fichiers de votre site web

Aperçu de la colonne de droite de FileZilla (serveur distant), la colonne de gauche listant les dossiers de votre ordinateur local.

La toute première étape d’un projet comme celui-ci est de sauvegarder tous les fichiers de votre site. Cette étape constitue une bonne pratique avant tout changement majeur mais c’est aussi une exigence lors de la migration de votre installation WordPress.

Il existe de nombreux plugins qui sauvegarderont complètement votre site pour vous. Cependant, nous préférons détailler dans ce tutoriel la manière la plus sécurisée et la plus courante de sauvegarder les fichiers de votre site web. À l’aide d’un logiciel FTP (tel que FileZilla), connectez-vous à votre hébergement web et copiez tous les fichiers du répertoire de votre site web dans un dossier de votre ordinateur.

Cela inclut le fichier .htaccess (essentiel pour que votre site fonctionne correctement après sa migration) qui peut être caché. Consultez la page d’aide de votre logiciel FTP pour qu’il affiche les fichiers cachés si vous ne pouvez pas voir ce fichier.

Selon le nombre de fichiers que vous avez dans votre site (les médias notamment), cela peut prendre un certain temps. Pendant que ce téléchargement est en cours, nous pouvons commencer la deuxième étape et faire une extraction de votre base de données.

Étape 2 : Exporter la base de données WordPress

Onglet « Export » de PhpMyAdmin.

L’exportation de votre base de données est un processus simple qui ne nécessite que quelques minutes. Connectez-vous à l’espace client (sous cPanel ou VestaCP par exemple) de votre hébergement web et accédez à la page PhpMyAdmin (onglet DB sous VestaCP). Sélectionnez la base de données qui contient votre installation WordPress depuis la liste située dans la barre latérale de gauche et une fois sélectionnée, cliquez sur l’onglet Export situé dans le menu de navigation.

Les paramètres par défaut pour une exportation rapide et le format SQL sont suffisants pour ce dont nous avons besoin. Cliquez sur le bouton Exécuter et le processus d’exportation de la base de données commencera et un fichier sera téléchargé sur votre ordinateur local.

Une fois l’exportation de la base de données et le transfert FTP de vos fichiers terminés, vous êtes prêt à passer à l’étape suivante.

Étape 3 : Créer la base de données WordPress sur votre nouvel hébergement web

Avant de commencer la migration vers le nouvel hébergeur web, nous devons créer un espace pour y installer WordPress. Pour ce faire, vous devez créer une base de données dans laquelle vous pouvez importer vos données SQL.

Connectez-vous à votre nouvel hébergeur web avec les informations d’identification qu’il vous a fournies. Pour notre guide, nous utiliserons VestaCP (basé sur MYSQL). Si votre hébergeur ne dispose pas de cette solution, vous devrez contacter leur support technique pour connaître leur façon de créer de nouvelles bases de données.

Les étapes pour créer une base de données sont assez simples :

  1. Cliquez sur l’onglet DB situé à droite de l’onglet Mail de votre espace client;
  2. Cliquez sur le bouton + « Ajouter une BDD »;
  3. Renseignez les informations demandées (nom de la base de données, nom d’utilisateur, mot de passe et adresse mail à laquelle seront transmises ces données);
  4. Cliquez sur le bouton « Ajouter ».

Notez ces informations au cas où le mail ne parviendrait pas jusqu’à vous. Vous en aurez bientôt besoin.

Étape 4 : Éditer le fichier wp-config.php

Accédez au dossier de votre ordinateur dans lequel vous avez téléchargé les fichiers de votre site web. Dans ce dossier se trouve un fichier appelé wp-config.php qui contrôle la connexion entre WordPress et votre base de données.

Faites une copie de ce fichier et stockez-le dans un autre dossier de votre ordinateur personnel. Cette mesure est nécessaire pour rétablir les changements que nous sommes sur le point d’apporter si quelque chose ne se passe pas comme prévu.

Ouvrez la version originale du fichier avec votre éditeur de texte préféré (Brackets par exemple) et effectuez les trois modifications suivantes :

  • Changer le nom de la base de données

Repérez la ligne suivante :

define(‘DB_NAME’,’db_name’) ;

La partie db_name de cette ligne sera actuellement définie avec le nom de la base de données MySQL de votre ancien hébergeur web. Vous devez changer ce nom par celui de la nouvelle base de données que vous venez de créer.

  • Modifier le nom d’utilisateur de la base de données

En dessous, vous trouverez la ligne :

define(‘DB_USER’,’db_user’) ;

Dans cette ligne, vous devez changer la partie db_user qui est actuellement définie avec le nom d’utilisateur de votre ancien hébergeur pour correspondre au nouveau nom d’utilisateur que vous venez de créer.

  • Changer le mot de passe de l’utilisateur de la base de données

Enfin, éditez la troisième ligne :

define(‘DB_PASSWORD’,’db_pass’) ;

Comme pour les autres, la section db_pass de cette ligne doit être modifiée avec le nouveau mot de passe sécurisé que vous avez créé pour votre utilisateur MySQL.

Sauvegardez puis fermez le fichier wp-config.php.

Étape 5 : Importer votre base de données

Onglet « Import » de PhpMyAdmin.

Maintenant que vous avez une nouvelle base de données avec laquelle travailler, nous pouvons commencer le processus d’importation.

Lancez PhpMyAdmin à partir de l’espace client de votre nouvel hébergeur (se référer à l’étape 2) et sélectionnez votre nouvelle base de données dans la liste située sur la barre latérale de gauche. Une fois ouverte, sélectionnez l’onglet Import dans le menu de navigation.

Dans la section Fichier à importer, cliquez sur le bouton Parcourir et sélectionnez le fichier SQL que vous avez exporté précédemment.

Décochez la case Importation partielle, assurez-vous que le format est défini sur SQL, puis cliquez sur le bouton Exécuter. L’importation de la base de données va maintenant commencer.

Le temps nécessaire à cette importation varie en fonction de la taille de votre base de données. Vous devriez en principe avoir un message vous informant du succès de l’importation une fois celle-ci terminée.

Étape 6 : Télécharger les fichiers WordPress vers votre nouvel hébergeur

Maintenant que vous avez préparé la nouvelle base de données et que vous avez reconfiguré le fichier wp-config.php, il est temps de commencer à transférer les fichiers de votre site.

Connectez-vous à votre nouvel hébergeur web à l’aide de votre logiciel FTP et naviguez jusqu’au dossier dans lequel votre site web va être hébergé. S’il s’agit du site principal ou du seul site installé sur ce serveur web, le téléchargement des fichiers s’effectue dans le dossier public_html (dans la majorité des cas).

Une fois le répertoire distant sélectionné, vous pouvez copier les fichiers de votre site web qui doivent maintenant inclure la version mise à jour de wp-config.php. Comme pour le téléchargement précédent, ce processus peut prendre un certain temps.

Ne supprimez pas ces fichiers de votre ordinateur une fois le téléchargement terminé. Ils sont encore requis jusqu’à ce que les dernières étapes soient complétées.

Dernière étape et conclusion

Une fois toutes ces étapes complétées, vous devrez changer les serveurs DNS de votre nom de domaine pour qu’il pointe vers votre nouvel hébergeur (ns1.worthy.host et ns2.worthy.host en ce qui nous concerne).

Comme vous pouvez le constater, une fois décomposée en plusieurs étapes simples, la migration n’est pas si difficile. Il vous suffit d’être prudent à chaque étape et de vous donner la possibilité de revenir à la version originale jusqu’au dernier moment (en cas de problème éventuel).

PS : Si vous changez par la même occasion de nom de domaine, nous vous invitons à nous contacter.

Comment migrer son site WordPress vers un nouvel hébergeur web ?
4.8 (96%) 5 vote[s]